Announcement

Collapse
No announcement yet.

Le lâcher "à la pincette".

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Le lâcher "à la pincette".

    Amis tireurs bonjour.
    Qui peut dire si le recul de la carabine se produit dès le départ du coup ou seulement lorsque l’ogive quitte le canon ?
    La raison de ma question est la suivante : je crois avoir lu dans, disons, « Les propos de feu Espinet »qu’il préconisait que l’avant bras dans son ensemble soit parallèle à la carabine et que le lâcher résulte non d’une action autonome de l’index mais d’un léger recul de l’avant bras.
    Manœuvre complexe, que certains maîtrisent très bien, d’autres moins, et que tous ratent de temps en temps… Du moins si j’en crois les propos que j’entends parfois tenir, même aux meilleurs, prétendant avoir annoncé le 9 qui leur fait rater le « pin’s » du fait d’un mauvais lâcher. Cette manœuvre donc, d’un index qui se déplace d’une fraction de millimètre avec une pression souvent inférieure à 5O g sur une carabine de plus de 6kg maintenue dans le système de guidage que l’on connaît, si elle ne s’effectue pas strictement dans la bonne direction compromet la trajectoire de la balle.
    Je ne voudrais pas m’égarer dans la métaphysique mais l’effet pervers de l’action de l’index se produit soit avant le départ du coup, soit pendant soit les deux, mais peut-il se produire après ? Si la carabine commence à reculer dès l’explosion, quand elle commence à reculer la balle est dans le canon mais l’index n’agit plus : la carabine lui a échappé. Si elle ne commence à reculer que lorsque la balle sort c’est différent, l’index continue à agir pendant que la balle est en mouvement dans le tube sans que la réaction de la carabine ne la soustraie à sa néfaste influence dans le cas d’un mauvais lâcher…Je sais bien que des balisticiens chevronnés ont la réponse, sans doute théorique, peut-être même expérimentale, mais je pense aussi que le phénomène garde sa part de mystère : par exemple à quoi sert le bloop ? Il semblerait que l’on ne sache pas bien mais que l’empirisme cher à Stéphane montre qu’il sert…La part de mystère du bon ou mauvais lâcher ne participe-t-elle pas de la part de mystère du bloop ?
    Pour en revenir à du pratique, ma question revient à ceci : comme je fais souvent de mauvais lâchers, je cherche une méthode simple, qui ne mette pas à contribution tout l’avant bras : la technique de la pincette : presser la détente et le pontet entre le pouce et l’index. Le problème c’est que quand la carabine recule elle agit fortement sur le pouce. Alors la balle est dans le tube ou pas ?…
    Vous allez dire que j’aurais pu poser la question plus simplement : utilisez vous cette technique avec succès, vous a-t-elle déçu, ne la connaissez-vous pas ? Mais ce que j’espère, ce sont des réponses argumentées, si réponses il y a…

  • #2
    Jean-Louis, quelle est la question ????????

    Comment


    • #3
      Pour en revenir à du pratique, ma question revient à ceci : comme je fais souvent de mauvais lâchers, je cherche une méthode simple, qui ne mette pas à contribution tout l’avant bras : la technique de la pincette : presser la détente et le pontet entre le pouce et l’index. Le problème c’est que quand la carabine recule elle agit fortement sur le pouce. Alors la balle est dans le tube ou pas ?…
      Vous allez dire que j’aurais pu poser la question plus simplement : utilisez vous cette technique avec succès, vous a-t-elle déçu, ne la connaissez-vous pas ? Mais ce que j’espère, ce sont des réponses argumentées, si réponses il y a…

      Comment


      • #4
        Salut Jean Louis. J'utilisais avant le laché avec le pouce derrière le pontet . Maintenant je tire avec l'index gauche en free sans contrainte sur le recul et laisse libre la carabine .
        Je me suis procuré une queue de détente assez longue pour faire glissé mon doigt à l'intérieur du pontet et ainsi avoir toujours la même position , après faut travaillé le dosage exercé sur la détente et la position du doigt pour une force au maximum axial

        Comment


        • #5
          Well... this is where very good shooters came out from the crowd...
          That said...

          What is expressed here is fairly simple to understand with a sporter and its just 3850g...
          The shooting sequence should be linear, that's for sure. How to obtain it is another story. Move your arm not your finger! And move it parallel to the barrel.
          Anything that impacts the rifle, or rifle parts, during the shooting sequence, has a big change to put vertical POIs. If the force is not parallel chances are you'll got horizontal POI too...

          Someone made me the maths... because I needed to know. A BR50 rifle of 6kg moves ~1mm before the bullet left the barrel. So everything can happen on that mm...
          When I noticed my scores going harder to maintain, I switch during practice session to the sporter, and immediately I know if my shooting sequence is or not the culprit.

          Understand that my way is not the only way... something I learn long time ago, but trying doesn't hurt!

          Comment


          • #6
            Ma petite expérience me dit qu’il faut essayer d’avoir bras et/ doigts relâchés quelques soit ta procédure de lâcher et aucune contrainte sur l’ensemble.
            my2cents, comme dirait Stéphane.

            Comment


            • #7
              Merci les amis, merci particulièrement à Pedro: votre réponse est précise et précieuse...

              Comment

              Working...
              X
              google-site-verification=PS4tvE3T0L-Gsa0qqzxAzLItAerOvLFVZnP2JP6nE4w