Announcement

Collapse
No announcement yet.

Protocole de nettoyage / Cleaning process

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • VALDOUR-BZH
    replied
    Merci Pedro pour votre permission .

    Leave a comment:


  • ICEMAN
    replied
    Oui et non, en fait, bleiker recommande les tampons VFG, mais tout le monde a l'air d'utiliser des patchs, à commencer par Stéphane.
    En tout cas, du au profil particulier du ratchet, je prefere utiliser des patchs dans cette arme, comme recommande LB.
    Après 3 ou 4 patchs, le canon est propre......

    Le seul tampon que je mets est celui nécessaire à appliquer du gun oil en fin de cycle.

    Leave a comment:


  • GeorgesV
    replied
    Sans surprise, vous le connaissez tous, le protocole de nettoyage Bleiker confirme en grande partie tout ce qui vient d’être énoncé.
    Attached Files

    Leave a comment:


  • PedroS
    commented on 's reply
    ok with me

  • VALDOUR-BZH
    replied
    S'il vous plait ! Puis-je imprimer vos différents protocoles de nettoyage ?

    Leave a comment:


  • VALDOUR-BZH
    replied
    Ah! J'oublié le tuner suit le mm protocole à la maison .

    Leave a comment:


  • VALDOUR-BZH
    replied
    Mon nettoyage commence après le tir dégommage du canon avec X tampons jusqu'à ce que ceux ci soient exempt de suie , ensuite tampon imbibé d'essence F jusqu'à ce que le tampon soit net puis séchage avec X tampons (je mets X car j'en utilise 5 ou 6) passage d'un tampon imbibé de C4 et reprise du protocole C4 à la maison voire le protocole
    Eliminator en suivant mais pas systématique . Une fois le canon bien propre , brillant et bien sec ainsi que le boitier et la détente passage d'un patch de graisse bleue .
    Je n'utilise pas de gun oil car je ne sais pas si cela est conseillé pour les canons acier . j'utilise rarement le RFB en cours de saison 2 / 3 fois seulement .
    Quant au IOSSO j'évite car je me retrouve roder les soupapes mm si la poudre est extra fine il y a quand mm enlèvement de métal .
    Une fois par saison me semble largement suffisant les autres produits font le mm travail sans roder .

    Leave a comment:


  • Lacanau33
    replied
    ma question n'était pas de vouloir utiliser le IOSSO mais comme je sais que certains tireurs l'utilise c'était pour lancer le débat sur le bien fondé de l'utilisation de cette pate.

    Leave a comment:


  • ICEMAN
    replied
    Le iosso, t'oublie. Comme tu nettoies ton arme régulièrement, je ne vois pas l’intérêt, surtout dans ce canon, en utilisant du carbon remover et du désenplombant.
    Le iosso va polir ton canon, et tu auras au moins 4 boites de balles pour restaurer le groupement.

    Pour le ratchet, nettoyage comme d'habitude avec la brosse bronze, perso je passe des tampons.

    Comme il n'y a pas de "rayures" à proprement parler, le canon est beaucoup moins sale que mon lilja 6 rayures par exemple.
    En 5 ou 6 tampons, tout est propre. Je passe la brosse bronze 2 fois dans le sens entrée -> Sortie avec du RFB, le premier tampon je mets du Eliminator (carbon+ plomb)
    En match entre deux cartons, on peut utiliser des tampons VFG "intensive" (couleur verte) qui font office de brosse bronze, au premier tampon.

    Le shilen ratchet, au borescope, vaut le détour. C'est une orfèvrerie. J'ai encore des traces d'usinage dedans (encore en rodage), mais c'est splendide.


    Leave a comment:


  • Lacanau33
    replied
    Bonjour à tous,

    Je reviens sur la discussion "comment faites vous le nettoyage de votre canon"

    pour ma part je suis dans le processus de la majorité, avec une petite différence je laisse mon patch imbibé de C4 en début de prise de rayures la ou se forme l'anneau pendant 5mn ensuite je passe la brosse nylon et suite du nettoyage.
    j'ai des scrupules à utiliser labrosse bronze.
    question: sur le r5 shilen ou les ""rayures"" sont tellement fines, quid de l'utilisation de cette brosse.

    bien que ne l'utilisant pas, la pate IOSSO n'apparait pas dans vos protocoles pourtant certains l'utilisent

    Leave a comment:


  • PedroS
    replied
    It's not much different from my procedure, but I don't like to run dry patches before the barrel is clean.

    Leave a comment:


  • GeorgesV
    replied
    What do you think of LILJA cleaning procedure for 22lr barrel:
    22 Rimfire Maintenance

    Cleaning Rimfire Barrels

    Rimfire rifle barrels are different from centerfire barrels in that they require very little cleaning and essentially no break-in procedure. We have asked several of the top rimfire shooters and gunsmiths that use our barrels about their procedures and based on our own experience, have come up with our recommendation for cleaning.

    In a match-grade stainless steel hand-lapped barrel, leading is an almost nonexistent problem. Powder fouling is minimal too. It is possible however to have an accumulation of fouling in the leade area in front of the chamber. A build up here is detrimental to top accuracy.

    We suggest cleaning in the following manner. After approximately 100 rounds push a dry loose patch through the barrel from the breach end. This pushes out loose fouling. Then take a tighter dry patch and work it back and forth about 10 times in the leade area, pushing it out of the barrel at the muzzle end when finished.

    Every 200-300 rounds a loose (worn out) 22 caliber bronze brush, wet with solvent, should be worked back and forth in the leade area with short strokes and withdrawn from the chamber end. If there is any evidence of lead in the barrel then brushing the full length of the barrel with solvent is suggested.

    Match quality bullets have a wax coating on them that aids accuracy. It may take 10-50 shots to “lay” a good coating of it down in the barrel and using solvents will only remove this desirable wax coating.

    Leave a comment:


  • ICEMAN
    replied
    Pour moi, protocole Bleiker, et ca marche du feu de dieu. A faire avant chaque match et après le 2eme carton.

    1. Tampon VFG sec à travers le canon
    2. Tampon VFG avec RFB à travers le canon
    3. Répétez l'opération jusqu'à ce que le tampon sorte propre. Normalement, en 2 tampons c'est propre
    4. Brosse bronze avec RFB 3 fois à travers le canon, sans aller retour. Bien imbibé de RFB
    5. Tampon VFG sec à travers le canon
    6. Répétez l'étape 2 jusqu'à ce que le tampon soit nickel propre.
    7. Tampon VFG avec GO à travers le canon, puis un tampon VFG pour essuyer l'excès d'huile. Cette étape est très importante pour retrouver le groupement rapidement.

    Pour le tuner et le bloop, idem que tout le monde. Je démonte le tuner comme stephane avant le 3eme carton, et avant chaque match. J'ai toujours des vis d'avance, et je sers/desserre le tuner avec précaution !!
    Le joint entre le tuner et le bloop doit couvrir TOUT le filetage pour éviter des vibrations parasites. Il faut le démonter avant chaque nettoyage, sauf si c'est un joint nitrile.

    Et voilà.

    Leave a comment:


  • Funcarp38
    replied
    Voici le mien maintenant.

    totalement inspiré de celui de Stéphane. (merci à toi d'ailleurs pour tes bons conseils)

    1. Démonter le tuner et le bloop tube
    2. Mettre le guide baguette et la protection de crosse

    Canon
    3. 1x patch rond de rimfire
    4. 1x patch rond sec
    5. 2x patchs ronds de rimfire
    6. 1x patch carré de rimfire sur la bouche du canon
    (laisser agir le rimfire pendant 5min environ)

    Tuner + bloop tube
    (pendant l'attente du canon)
    7. 1x patch carré de rimfire dans le tuner. Je pousse avec une brosse à dent. je nettoie tout le tuner avec ce patch imbibé
    8. nettoyage du bloop avec de l'huile en spray multi-usage (bois, métal, plastique). Frotter avec un chiffon sec. Sécher avec une microfibre
    9. 1x patch carré sec dans le tuner pour sécher.

    Canon
    10. 1x patch rond sec dans le canon
    11. 5x aller simple de brosse bronze imbibée de rimfire (démonter la brosse en sortie de canon à chaque fois)
    12. refaire 5x aller simple de brosse bronze re-imbibée de rimfire (démonter la brosse en sortie de canon à chaque fois)
    13. 3x patchs ronds secs
    14. 20x aller retour de brosse nylon imbibée de rimfire
    (laisser agir le rimfire pendant 10min environ)
    15. enlever le guide baguette et nettoyer avec 1x patch sec

    Action / Verrou
    (pendant l'attente du canon)
    16. Nettoyer l'action avec 1x patch carré sec. Je pousse avec le manche de la brosse à dent. Faire plusieurs passage avec le même patch
    17. Nettoyage du verrou avec l'huile multi-usage et un chiffon sec
    18. Nettoyage général de la carabine avec l'huile multi-usage et chiffon sec. Je passe une micro fibre propre pour enlever les traces et surplus d'huile en spray. Nettoyer la lunette et l'optique de temps en temps avec un produit anti-statique et anti-buée.

    Canon
    19. Remettre le guide baguette + 5x patchs ronds secs ou plus. Le dernier doit ressortir le plus propre possible
    20. 1x patch carré sec pour sécher la bouche du canon

    Reconditionnement du canon
    21. 1x patch rond imbibé de gunoil avec petit mouvement avant-arrière de 5cm d'amplitude environ et en avançant vers la bouche du canon.
    22. Enlever le guide baguette / sécher le guide baguette avec 1x patch rond sec / sécher l'action avec 1x patch carré sec (le même que tout à l'heure si pas trop sale) / remettre le guide baguette
    23. 1x patch rond sec pour enlever le surplus de gun oil
    24. Sécher la bouche du canon avec patch carré sec

    Avant de reprendre les tirs
    25. Remonter tuner + bloop / Même serrage de tuner et même position du bloop à chaque fois
    26. Mettre du liquetiss (graisse au téflon) sur le verrou et les tenons pour une bonne glisse de l'action. Cela évite de forcer et de faire bouger la carabine sur le support avant et sac arrière

    Même si je peux tirer environ 100x cartouches avant nettoyage, je préfère le faire après chaque carton (50x balles environ). Je trouve le risque inutile...

    ​​​​​​​Durée environ 30min

    Leave a comment:


  • PedroS
    replied
    Ok... easy, simple and effective (controled by borescope)

    The main goal cleaning the barrel is to conteract the adverse effect of carbon ring.
    Carbon ring is a ring of carbon (fantastic!) that growths at the case end immediatlly after every round. This carbon ring is not tottally concentric and depends of several factors. Some say the more concentric and uniform the better the ignition. I can't verify the trueness of the sentence, but tehre's some logic. Nevermind, the carbon ring is a very hard burned deposit. At beginning is doesn't bother, remember our bullets are lead, that deforms in a plastic way, meaning once deformed won't regain the original shape. After a certain time, and a certain number of rounds, the carbon ring starts to be detrimental to precision as the bullet can no longer make the perfect contact after going through it. So the only way is to remove it.
    How can I know if the carbon ring needs removal? Quite easy, testing several times with the number of cards, until you can no longer understand the behaviour of your rifle. I know exactly when I need to clean on every rifle I own. It takes time and persistence, but it pays on the long run.

    So let's clean that carbon ring... ah,... remember you can only control clean, not dirt...

    1. Clean the muzzle first, couple of Balistol drops on a rag and clean gently
    2. Clean with a clean rag the action slot and the breech
    3. Insert the cleaning rod guide
    4. Patch with Rimfire Blend
    5. Clean the rod
    6. Patch with Carbon Remover (several strikes on the carbon ring area)
    7. Clean the rod
    8. Another patch of Carbon Ring (as before)
    9. Clean the rod
    10. Patch of Rimbire Blend
    11. Clean the rod
    12. 3 clean patches cleaning the rod in between

    From (depending, you have to determine) a bronze brush with balistol and afterwards the above procees.

    Do all cleaning gently, don't use brute force and don't rush.
    Respect your barrel, it will pay you with good scores.

    Leave a comment:

Working...
X
google-site-verification=PS4tvE3T0L-Gsa0qqzxAzLItAerOvLFVZnP2JP6nE4w